Des passionné(e)s à votre service !

Travailler au Comptoir de la Mer est avant tout une histoire de passion ! Rencontre avec deux de nos salariées historiques : Magali au magasin de Saint-Guénolé et Sandrine au magasin de Loctudy.

Magali, 23 ans au service des passionnés de pêche !

Cela fait presque un quart de siècle que Magali a intégré l’équipe du Comptoir de la Mer. Embauchée en 1998 comme « magasinier-livreur », ce petit bout de femme au caractère bien trempé rejoint un milieu alors exclusivement masculin. Mais lorsque vous l’interrogez à ce sujet, elle vous assure qu’elle s’y est toujours sentie comme un poisson dans l’eau. En effet, Magali est loin d’être étrangère à cet environnement. Fille de marin pêcheur de Saint-Guénolé, elle arpente les quais depuis toute petite, observant son père décharger les caisses de criée du bateau, l’aidant à nettoyer son matériel le soir. Cet ancrage dans l’activité locale lui a ainsi conféré une grande aisance dans ce rude milieu dont elle connait parfaitement les codes et les impératifs.

Magali, référente du rayon pêche/nautisme à Saint-Guénolé

Grâce à ses connaissances du monde maritime, celle que tous prénomment « Mag » est rapidement devenue référente sur le rayon « pêche/nautisme ». Ses conseils et son sens du service sont grandement appréciés tant par les professionnels que les amateurs. D’ailleurs, Mag l’assure : « J’aime la variété qu’offre mon métier, mais ce que je préfère, c’est le contact avec les gens ».

Lorsque vous lui demandez ce qui l’a marquée au cours de sa carrière au Comptoir de la Mer, elle vous parlera des évolutions qu’a connu le secteur de la pêche, et, en digne fille de marin, des tempêtes qui ont frappé le port de Saint-Guénolé. Notamment, celle de 2008.

« Là, c’est la mer qui s’est invitée dans le magasin. Pourtant ici, la houle, on a l’habitude ! Même les voitures sur le parking ont été emportées. L’équipe a alors enfilé bottes et cirés en stock pour sortir des locaux. Une chance qu’on soit bien équipé au Comptoir ! », sourit-elle.

Le genre d’aventure qui soude une équipe, une des mille et une histoires de la coop’ !

Sandrine ou la créativité chevillée au corps !

Si, de passage au Comptoir de la Mer de Loctudy, vous entendez de grands éclats de rire, il y a fort à parier que Sandrine n’est pas loin ! Pétillante et spontanée, Sandrine est la référente « déco » du magasin depuis près de 25 ans. Plus qu’un métier, c’est une véritable passion qu’elle cultive depuis son enfance.

« D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attirée par les arts, notamment le dessin et l’architecture. Mon père était paysagiste, je pense qu’il m’a probablement transmis ce goût pour la théâtralisation de l’espace et la création d’harmonies. »

Dans un premier temps orientée vers des études de comptabilité-gestion, cette bigoudène décida alors de tout plaquer et de monter à Paris.

« Je ne me voyais pas du tout travailler derrière un bureau. J’étais éprise de découvertes et de liberté. Je cherchais ma voie. J’ai donc enchainé les petits boulots tout en passant mon Bac par correspondance. »

C’est à l’occasion d’un stage en 1996 que Sandrine intègre le Comptoir de la Mer.

« Ça m’a tout de suite beaucoup plu. Le rayon décoration n’était pas aussi développé qu’aujourd’hui et se résumait alors à des barres à roues et des tableaux de nœuds marins. Avec mes collègues, nous avons fait évoluer l’offre afin de mieux répondre à la demande des clients locaux qui cherchaient plus de diversité. »

Cet engouement pour son métier ne quitte jamais Sandrine. Pour preuve, son petit air exalté lorsqu’elle évoque son impressionnante collection de revues spécialisées qu’elle compulse à loisir pour être toujours au fait des dernières tendances déco. Elle n’hésite pas non plus à mettre sa famille à contribution.

« C’est surtout au moment de Noël. Chaque année, je cherche à créer une belle vitrine pour les fêtes, et, parfois, je demande l’aide de mes proches. Je ne manie pas très bien la tronçonneuse, alors, lorsque j’ai imaginé de grands champignons en bois pour mon thème scandinave, c’est mon mari qui s’y est collé ! », s’amuse-t-elle.

Très épanouie dans son travail, Sandrine révèle, non sans une certaine fierté, sa sensibilité au retour de ses clients.

« Conseiller les clients dans l’agencement de leur intérieur, c’est vraiment très enrichissant pour moi. J’apprécie ces moments d’échanges et de partage. Et, quand ravis du résultat, ils m’envoient leurs photos in situ, là je me dis que j’ai fait du bon travail. C’est ma plus belle récompense ! »